becomeAMember.title

becomeAMember.description

newsletter.newsletter

newsletter.description

newsletter.subscribe

Pas touche à l’index ! Également pour les salaires plus élevés

13/10/2022 | FR / NL

Agoria, la fédération patronale du secteur technologique, souhaite que l'indexation automatique soit plafonnée pour les salaires plus élevés. Ils soutiennent que l'index fait augmenter les salaires trop rapidement et que le système doit être adapté pour éviter un saut d'index. Ils proposent de n’appliquer que partiellement l’indexation à partir d'un certain niveau.

Cette idée n'est pas neuve, elle est régulièrement avancée par les employeurs et certains politiques. Le SETCa est toutefois catégorique : pas touche à l'index ! 

On ne touche pas à l’index. Ni à celui pour les salaires plus bas, ni à celui pour les salaires plus élevés. De telles propositions sont en fait une attaque déguisée contre le système proprement dit. 

L'index est un mécanisme qui compense partiellement votre perte de pouvoir d'achat lorsque les prix augmentent. Il s'agit d'une correction ou d'un rattrapage, pas d'une augmentation salariale, car vous ne pouvez pas acheter plus avec votre salaire plus élevé. Sans l'index, beaucoup plus de personnes se retrouveraient en situation de précarité que ce n'est le cas actuellement. L'index permet une prospérité plus stable et donne aussi une bouffée d’oxygène à l'économie.

L'indexation s'appliquant toujours au salaire brut, elle implique également une indexation des rentrées pour la sécurité sociale. Il est donc exact que ceux qui ont un salaire plus élevé bénéficient d'un ajustement plus important, mais en contrepartie, ils doivent contribuer davantage à la sécurité sociale. C'est une bonne nouvelle pour tout le monde, car les rentrées de la sécurité sociale sont importantes pour tous. Tôt ou tard, chacun y sera confronté. Un bon financement est dès lors essentiel.

Une taxe sur les profits excessifs de certaines entreprises serait une solution plus concrète n'affectant pas le pouvoir d'achat des familles.