becomeAMember.title

becomeAMember.description

newsletter.newsletter

newsletter.description

newsletter.subscribe

Aux travailleurs de l’enseigne Sportsdirect: Quand l’Angleterre décide de tout

05/05/2022 | FR / NL

La semaine passée, nous avons eu une réunion de délégation syndicale avec votre employeur. Lors de cette réunion, nous devions négocier la reconduction de la CCT 90 « Family Tree » mais également la CCT concernant l’encadrement du travail des dimanches. Cela fait des mois que nous avions commencé les négociations sur ces deux CCT, et quelle ne fût pas notre surprise de nous entendre dire que la direction Sportsdirect Angleterre ne souhaitait plus négocier les deux CCT en question.  

  • Comme nous vous le disions, votre employeur n’a pas souhaité la reconduction d’une année de cette CCT et ce, telle que vous la connaissiez. Leur proposition était de revoir cette CCT à la baisse, pour une durée de six mois et ce, sans aucune garantie que dans six mois, nous pourrions de nouveau nous asseoir autour de la table afin de renégocier cet avantage. De plus, votre employeur n’hésite pas à vous mettre en concurrence directe avec vos collègues de l’Angleterre : celui-ci nous a en effet déclaré qu’il n’était pas possible d’octroyer un bonus similaire à vos collègues anglais car ceux-ci  ne pouvaient prétendre au même régime fiscal que les travailleurs Sportsdirect Belgique et que de facto, il ne souhaitait plus accorder ce bonus aux travailleurs de la Belgique. Devant de telles conditions, nous avons refusé la signature de cette CCT.
  • Initialement, sur ce sujet, votre employeur était ouvert à la discussion et à l’amélioration de ce qui existe déjà dans votre entreprise en termes d’encadrement du travail des dimanches. La signature de ce qui allait être renégocié ne devait pas poser problème. Mais de nouveau, quelle ne fût pas notre surprise de nous entendre dire que ce dernier ne souhaitait plus discuter de ce sujet et que donc, il mettait un terme aux discussions. Nous avons bien-sûr demandé pourquoi un tel volte-face mais à ce jour, nos demandes sont restées sans réponse !
  • Comme vous le savez toutes et tous, votre responsable ressources humaines Belgique (avec qui nous négocions) a quitté l’entreprise la semaine passée. Lors des précédentes réunions, nous lui avons demandé à  plusieurs reprises quelle serait la personne qui allait le remplacer. Surprise supplémentaire : personne n’était connu comme remplaçant. Ce qui fait que nous n’avons dès lors plus aucun interlocuteur afin de poursuivre les négociations dans votre entreprise. Ceci est pour nous inacceptable, étant donné qu’il en va de vos conditions de travail et salariales.  

Devant un tel manque de respect de la concertation sociale mais aussi des travailleurs de Sportsdirect, nous avons été contraints de déposer un préavis de grève afin de nous faire entendre auprès de votre employeur. 

Pour ce faire, une première action de grève se tiendra ce samedi 07 mai. 

Dès lors, nous vous demandons de vous mobiliser en masse. 

Nous comptons sur votre participation massive car c’est ensemble que nous sommes plus forts et que nous pourrons construire votre avenir.

Pour toute information supplémentaire, n’hésitez pas à contacter vos délégués SETCa-BBTK.