becomeAMember.title

becomeAMember.description

newsletter.newsletter

newsletter.description

newsletter.subscribe

CP 304 | Pas d'extension des flexi-jobs au secteur culturel

20/10/2022 | FR / NL

Le SETCa s'oppose depuis longtemps à l'introduction du système des flexi-jobs. Ce système permet aux personnes actives ou pensionnées de gagner un revenu supplémentaire sans être imposées. Il s'agit en substance d’une main-d'œuvre bon marché pour laquelle les employeurs ne doivent pas payer de cotisations de sécurité sociale. 

Nous lutterons toujours pour des emplois convenables avec du personnel qualifié et des contrats fixes ; des emplois à temps plein avec un salaire permettant de vivre et de contribuer au financement de la sécurité sociale et des services publics. Les contrats et statuts précaires doivent être l'exception et non la règle.

Il est dès lors révoltant de voir que le Gouvernement, sans concertation avec les syndicats, veuille, dans l’accord gouvernemental, étendre le système des flexi-jobs au secteur culturel dès janvier. Ce secteur a précisément besoin de contrats sûrs et plus longs et d'emplois stables. Les flexi-jobs ne feront ici qu’accroître l’insécurité. 

Le timing de cette annonce est également mal choisi, en pleine négociation pour la réforme du statut des artistes. Un meilleur statut pour les travailleurs du secteur culturel est indispensable, mais cette mesure démantèle peu à peu les conditions de travail dans le secteur.

Le 9 novembre, nous ferons grève pour notre pouvoir d'achat et pour une sécurité sociale forte. Nous espérons également vous voir en masse dans les rues de Bruxelles !

D'autres questions ou commentaires ? N'hésitez pas à prendre contact avec vos délégués ou votre section locale du SETCa ! Vous pouvez également nous retrouver sur Facebook sur la page « SETCa Non marchand » pour connaître les dernières nouvelles du secteur. Ensemble, on est plus forts !